Après la polémique, cet été, sur les inscriptions « Admission Post-Bac », la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, vient d’annoncer ce mardi 21 novembre, le lancement d’un nouveau portail national d’admission post-bac. « Plus simple, plus rapide et plus accueillante » selon Édouard Philippe, premier ministre, cette nouvelle plateforme permettra aux étudiants en terminale ou en réorientation, d’émettre leurs vœux d’orientation plus facilement, à partir du 15 janvier 2018. Terminés tirages au sort, échec à l’université en première année et autre orientation déshumanisée, place à la nouveauté. Son nom ? ParcourSup.

« Notre objectif est qu’à la rentrée prochaine, nous soyons en capacité d’accueillir tous les bacheliers à l’université », annonce Frédérique Vidal.

Pour choisir le nouveau nom de cette plateforme, le ministère a proposé aux étudiants, en octobre dernier, de soumettre leurs idées en ligne. « Futura », « Orientis » ou même « Hunger Games », l’originalité n’a pas manqué. Se sont plus de 20 000 personnes qui ont joué le jeu et participé.

C’est durant le salon de l’éducation à Paris, en septembre dernier, que la ministre a lancé une nouvelle consultation en ligne pour choisir le nom final à celle qui remplacera APB. Durant ces 3 jours, les internautes pouvaient voter pour leur nom préféré parmi une sélection de 5 propositions : Réussir Sup, Mes études post-bac, Devenir étudiant, Parcours étudiant et Parcoursup. C’est Parcoursup qui a finalement été sélectionné devant les quatre autres propositions.

 

 

PRINCIPES

Dans cette nouvelle plateforme, l’étudiant pourra retrouver plusieurs éléments qui étaient déjà présents sur APB, mais aussi beaucoup d’améliorations !

  • Une cartographie de l’offre de formation régionale et nationale : Dans cette rubrique, l’élève trouvera, pour chaque établissement, du contenu, des fiches d’information, les enseignements dispensés, les conditions d’entrée, les contacts, les dates importantes, les portes ouvertes ainsi que le nombre de places disponibles. Mais en plus, il pourra dorénavant avoir accès aux prérequis, aptitudes et connaissances nécessaires pour intégrer l’établissement. Il aura également accès aux possibilités d’emplois après cette formation, à des liens métiers, et aux taux de réussite par formation.

 

  • 10 vœux maximum : Lors des inscriptions, les étudiants pourront Image associéechoisir 10 vœux maximum et non plus 24 comme avant !  Nouveauté pour l’étudiant : il n’y aura plus d’ordre dans le choix des vœux, plus de classement. Chacun des choix devra être tout aussi important et réfléchi. Les choix de l’étudiant devront donc réellement correspondre « aux goûts et aux talents » des étudiants, comme le précise Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale. Enfin, comme dans l’ancienne version, certaines formations seront réunies et les vœux groupés (Exemple : « PACES en Île-de-France », qui permet de postuler dans les 7 UFR de santé de la région, @L’Étudiant).

 

  • Temps limité pour les réponses : Les inscriptions à ParcourSup et le choix des vœux ouvrent le 15 janvier 2018 et attention, se terminent le 13 mars 2018. Après cette date il sera trop tard ! Le temps sera également limité pour répondre aux différentes affectations. De plus, la validation d’un choix de filière libèrera une place pour un autre étudiant sur liste d’attente dans une autre filière non retenue. D’où l’importance de bien choisir ses différentes options. Il existe une procédure complémentaire pour ceux qui n’auront rien obtenu, à l’aide d’un jury, sur la période entre le bac et septembre.

 

  • La voix des universités : Bien sûr il revient à l’étudiant de choisir sa formation et sa filière, mais la ministre a précisé qu’un établissement, au-delà du dossier de l’élève et dans certains cas, pouvait se garder le droit de refuser un candidat, faute de place et de dispositifs d’accueil.

 

  • Changement dans certains critères de sélection. Dans quelques cas, l’admission de l’étudiant dans un établissement ne pourra se faire que sous certaines conditions, demandées par la formation. Afin de répondre aux pré-requis de la filière, cette dernière pourra demander, au delà des dossiers, des éléments et parcours complémentaires spécifiques et des motivations aux étudiants (projets personnels ou professionnels, stages pré-rentrée, associations, formation en ligne,…).

 

LES DATES À RETENIR

Afin d’y voir plus clair, voici les dates importantes à retenir pour l’année à venir.

Attention cependant, toutes les inscriptions ne se font pas sur ParcourSup ! En effet pour certaines écoles, les étudiants devront aller directement sur le site de l’établissement pour connaitre les dates et les conditions d’entrée.

15 JANVIER 2018 : OUVERTURE de la plateforme d’affectation – Information sur le fonctionnement de Parcoursup et sur les différentes filières (dates importantes, contenu, conditions d’inscriptions, débouchés…).

– 22 JANVIER 2018 : INSCRIPTIONS et SAISIE DES VŒUX.

13 MARS 2018 : FIN des inscriptions. Attention, fermeture de la plateforme.

MAI À JUIN : RÉPONSES aux admissions. Selon les vœux émis, les formations examinent et répondent aux candidatures des étudiants en ligne.

BACCALAURÉAT : Pendant la période du baccalauréat, la plateforme sera en standby.

JUIN à SEPTEMBRE : DERNIERS CHOIX. C’est durant cette période de « procédure complémentaire », que les étudiants et les formations pourront prendre leurs dernières décisions : listes d’attentes libérées, insatisfaction de choix, bac obtenu ou non, non affectation à une formation,…

 

Retrouvez toutes les informations sur PARCOURSUP.